chronique #06 : everless

by - janvier 08, 2018

« Time is a prison. She is the key. »



Auteur : Sara Holland.   
Editions : HarperTeen. 
Nombre de pages : 368. 
Genre : Fantasy. 
Date de parution : 2 janvier 2018. 
Résumé : Au pays de Sempera, le temps est extrait du sang et utilisé comme moyen de paiement. Jules Ember et son père étaient autrefois serviteurs à Everless, la riche propriété de la famille Gerling, mais ont été chassés après un accident fatal il y a une décennie. Maintenant, le père de Jules atteint sa dernière heure, et elle fera tout pour le sauver. Désespérée de gagner du temps, elle arrive au palais alors qu'elle se prépare à un mariage royal, prête à commencer sa quête pour découvrir les secrets de son enfance. Alors qu'elle découvre des vérités perdues, Jules s'enfonce dans un passé qu'elle ne reconnaît guère et fait face à un ennemi ancien et dangereux qui menace son avenir et l'avenir du temps lui-même.

Encore un livre reçu dans la fairyloot et ma deuxième lecture en VO (d'ailleurs, c'est ma première lecture de 2018) ; et je dois vous avouer que dès que j'ai lu le résumé, j'ai su que j'allais aimer cette lecture. Le temps utilisé comme monnaie, ça m'a vaguement rappelé ce film avec Justin Timberlake (Time Out) que j'avais adoré ! Le concept est juste génial ! Alors dès que je l'ai reçu, je me suis plongée dans ma lecture. Pour commencer, saluons cette magnifique couverture, je crois que j'ai bavé dessus au moins dix minutes avant d'ouvrir le livre. C'est une couverture exclusive pour la fairyloot box de décembre. La couverture redéfinit bien l'identité de l'histoire tout en étant magnifique, et ça c'est vraiment cool !

Après un léger hoquet au début du livre où le premier chapitre m'a rappelé tant de mes livres Young Adult bien-aimes (une fille chassant pour nourrir / sauver sa famille dans des bois effrayants qu'elle connaît bien) Everless a réussi à décoller et m'emporter. Je me suis attachée aux personnages, à tous : que ce soit l'héroïne, le palefrenier, les serviteurs, ou même cette sorcière qu'on découvrira seulement dans quelques pages du livre. Mais attention, cela ne veut pas dire que je les ai tous aimés, je me suis même attachée aux méchants ! #LIAMFOREVER  Jules est une héroïne qui ne change pas vraiment des héroïnes habituelles. Elle est têtue et intrépide mais elle est aussi naïve et stupide et c'est très frustrant de la voir aller dans le sens contraire des conseils encore et encore. J'avais parfois envie de la secouer et de lui crier d'arrêter de faire l'idiote ! Malgré tout, j'ai adoré suivre son évolution à Everless, ses aventures. Je voulais moi aussi avoir les réponses aux questions qu'elle se posait. 

Il y a énormément de mystères dans ce livre, et quelque part, arrivé à une cinquantaine de pages avant la fin, je me suis demandée si nous allions avoir des réponses à toutes nos questions. Nous en avons eu, mais peut-être que tout est allé trop vite pour moi. La fin était assez précipitée et même bâclée je dirai. Evidemment, j'ai compris qu'il y aurait une suite (je n'avais pas encore capté que c'était une saga) mais cela m'a un peu gêné que les choses se goupillent comme ça. J'aurai préféré que l'action soit répartie un peu plus en équilibre sur tout le roman. 

On pourrait penser que c'est un monde totalement fantastique, imaginaire, mais finalement, Sara Holland a réussi à tisser un monde plein de petits détails, avec la richesse et la sévérité de ce monde dur dans lequel on vit parfois. Le fait de donner aux riches le pouvoir de contrôler le temps d'une certaine manière, et de taxer les pauvres pour qu'ils ne vivent jamais très longtemps, ça m'a rappelé certaines inégalités qui existent dans notre monde. J'ai trouvé que la critique était faite de manière très intelligente, ni trop engagée, ni survolée. Il y a plusieurs scènes qui m'ont troublé, qui m'ont blessé, tout comme Jules l'a été. Ce premier opus m'a séduite malgré quelques détails et je suis impatiente de découvrir la suite.

J'ai aimé l'écriture imagée de Sara Holland et je trouve que cela a vraiment permis de plonger dans son univers. J'ai adoré les récits sur l'histoire du monde de Sempera et la légende autour de la création du temps comme monnaie. Dans ce roman, tous les sens du lecteurs sont en éveil, et c'est vraiment agréable. En plus de cela, moi qui avait peur que la romance prenne trop de place, j'ai été heureuse de voir qu'elle était correctement dosée. N'oublions pas de mentionner que l'auteur m'a complètement mené en bateau. La fin - malgré sa rapidité - n'était pas prévisible pour moi. Certains détails m'ont même scotchés ! Alors si vous aimez les romans avec de l'aventure, des mystères, un brin de romance et beaucoup de surprises, ce livre est fait pour vous. 

Love,

You May Also Like

3 commentaires

  1. Whoo comme tu le sais déjà ce livre me tente vraiment énormément ta chronique ne fait que le confirmer au final donc il se rajoutera à ma longue longue wishlist

    Le principe du temps j adhère totalement et le sujet traite est exactement dans ce que je lis en ce moment :)

    Hâte donc de le découvrir dans le futur !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je serai ravie de pouvoir en parler avec toi <3 Et puis on pourrait attendre le tome 2 ensemble comme ça :') <3

      Supprimer
    2. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer