chronique #01 : six of crows t.1

by - décembre 06, 2017

« Elle avait ri, et s’il avait pu mettre le son en bouteille, il s’en serait enivré toutes les nuits. Cela le terrifiait.  »

Auteur : Leigh Bardugo.
Editions : Milan.
Nombre de pages : 559.
Genre : Fantasy.
Date de parution : 25 mai 2016.
Résumé : Ketterdam. Quartier du Barrel, une ville grouillante de malfrats où tout s'achète si on y met le prix. Ce principe, personne ne l'a fait autant sien que Kaz Bekker, dit « Dirtyhands ». Quand le voleur se voit offrir une mission impossible qui le rendra riche, il réunit son équipe : un soldat assoiffé de vengeance, un tireur d'élite accro au jeu, un jeune fugueur des beaux quartiers, une espionne défiant les lois de la gravité, et une Grisha aux puissants pouvoirs magiques. Six dangereux hors-la-loi seuls capables de sauver le monde s’ils ne s'entretuent pas avant…

Entrez à Ketterdam, dans le Barrel et venez goûtez à la débauche. Dès le premier chapitre, nous sommes plongés dans l’action, dans cette ville si malsaine, si corrompue. Et on est tout de suite séduit par l’univers. J’avais tellement entendu de bien sur ce roman que j’avais énormément d’attentes, peut-être trop. Alors je ne dirai pas que je l’ai lu d’une traite, je ne dirai pas que je l’ai adoré du début à la fin, mais je vous dirai ce que j’ai ressenti, le voyage que j’ai pu faire avec les anti-héros de ce livre.

Pour moi, ce livre est découpé en deux parties. Une partie assez descriptive, pour installer l’univers, les personnages, le paysage. Une autre plus narrative, au coeur de l’action. La première partie peut paraître parfois longue - trop - et cela m’a gâché plusieurs fois ma lecture. J’avais besoin que ça bouge, que ça avance. Mais l’univers est tellement riche, que je comprends aussi pourquoi toutes ces descriptions, tout ce temps, pour mettre les choses en place.

Comprenez bien, on se retrouve au milieu d’une quête menée par Kaz, le leader des Dregs, l’un des gangs les plus dangereux et réputés du Barrel. Il se voit confier une mission presque suicidaire, mais rien n’échappe à Kaz et il décide d’accepter ce défi. Il va devoir délivrer un puissant scientifique de l’un des palais les mieux gardés au monde. Une forteresse imprenable. Mais pour une mission suicide, il lui faut une équipe à la hauteur, et c’est là que les personnages font leur entrée. Nous retrouvons donc Kaz, le grand voleur du Barrel, Inej, le Spectre, capable de se faufiler partout sans qu’on ne la remarque, Jesper, accroc aux jeux et fous d’armes à feux, Wylan, le fugueur, Matthias le soldat déchu et Nina, la Grisha voluptueuse. Une équipe qui va se souder au fur et à mesure du voyage. On en apprend un peu plus sur chacun des personnages au fil des pages, leur passé, leur pensées, et c’est ce qui les rend si attachant.

Dès le début, mon personnage préféré a été Inej. J’ai trouvé cette fille tellement forte, tellement énigmatique aussi et j’ai adoré son histoire. Mais, j’ai très vite compris que tous les personnages étaient intéressants. L’histoire de Kaz est à couper le souffle, c’est celle que j’ai suivi le plus intensément. Nina et Matthias m’ont fait pleurer, leur histoire est tellement belle et triste à la fois. J’aurai aimé en apprendre plus sur Jesper et Wylan (je ne sais pas si c’est moi, mais je voyais pour eux une sorte de bromance… j’espère qu’on les retrouvera dans le deuxième tome). Bref, tous ont un intérêt particulier et tous nous font rêver de différentes manières. J’ai adoré l’univers et les pouvoirs des Grisha aussi (et ça m’a d’ailleurs donné envie de lire la trilogie Grisha du même auteur !).



Un autre point positif, on ne peut pas savoir ce qui va arriver. Jusqu’au bout, j’ai douté sur le résultat de leur mission. Il y a des rebondissements à chaque chapitre et on ne sait pas où donner de la tête. L’auteur a une plume particulière mais quand on a réussi à passer la barrière des cinq premiers chapitres, on ne peut plus quitter le livre ! Je ne pourrai cependant pas appeler cela un coup de coeur. L’univers m’a troublé, les personnages m’ont fait craqué, mais le fait d’avoir parfois trop de longueur m’a empêché d’apprécier ma lecture du début à la fin. Espérons que cela change pour le deuxième tome… Malgré tout, je vous recommande ce livre, si vous aimez les histoires de gang, la fantasy, et les personnages sarcastiques, c’est une lecture pour vous !

You May Also Like

0 commentaires