chronique #14 : sherlock & moria t.1

by - mars 15, 2018

Le plus étrange, quand on le côtoyait, c'était l'énergie qu'il dégageait lorsqu'il réfléchissait ; j'avais l'impression de me tenir à côté d'un réacteur nucléaire : les particules volaient dans tous les sens, prêtes à exploser, gravées de puissance.”



Auteur : Ridley Pearson.
Editions : Pocket Jeunesse.
Nombre de pages : 394.
Genre : Thriller jeunesse.
Date de parution : 15 février 2018.
Résumé : Avant d’être ennemis, Sherlock Holmes et James Moriarty étaient… colocataires. La rentrée de James Moriarty à l’internat de Baskerville tourne rapidement au cauchemar : il se retrouve dans la même chambre que Sherlock Holmes… L’aversion est immédiate et réciproque. Dommage pour Moria, la soeur de James, qui tombe sous le charme du jeune Anglais… Mais à peine l’année commence-t-elle qu’une bible d’une immense valeur disparaît : les Moriarty sont les premiers suspectés. Voilà James et Sherlock obligés de collaborer pour résoudre ce mystère, et ils ne sont pas au bout de leurs surprises !


Sherlock Holmes a toujours été un personnage que j'apprécie et qui me fascine. On ne cesse de le retrouver, à la télévision, dans des films, des séries, mais aussi encore et toujours dans la littérature. L’œuvre de Conan Doyle n'a pas fini d'être reprise, elle est immortelle. 

A sa sortie, ce livre orienté jeunesse me faisait beaucoup de l'oeil, un Sherlock des temps modernes, c'est tout pour moi ! La série BBC avec  Benedict Cumberbatch dans le rôle-titre et Martin Freeman avait été un gros coup de coeur, et j'étais curieuse de découvrir un Sherlock plus jeune. J'ai été agréablement surprise, j'ai pu retrouver l'esprit incroyablement intelligent de Sherlock, mais aussi le futur criminel le plus redoutable du monde, James Moriarty ! Et de nouveaux personnages, comme Moria, la soeur de James et l'amie de Sherlock. 

On découvre l'histoire à travers les yeux et les oreilles de Moria et on se retrouve dans la période adolescente des personnages. Au début de l'histoire, tout semble être parfait pour Moria et James, ils appartiennent à une famille riche et aisée, et ils filent le parfait amour fraternel, se disputent et font les quatre cent coups ensemble. Jusqu'à ce que leur père les oblige à entrer dans le prestigieux internat de Baskerville où lui-même a été élève. James se retrouve à devoir partagé la même chambre que Sherlock Holmes et la magie de l'amitié n'opère pas entre deux. Mais Sherlock est tenace, et lorsqu'une bible d’une valeur inestimable disparaît peu après la rentrée scolaire, il compte bien mener l'enquête et aider James à résoudre certains mystères. Cette bible serait en effet un héritage familial des Moriarty dont James et Moria ignoraient jusqu’alors l’existence. 

On entre donc dans une tornade d'énigmes, de secrets et de mystères, et jusqu'à la fin du livre, le lecteur est tenu en haleine. 

Le fait que le récit soit raconté par Moria et non par James ou Sherlock ajoute aussi du mystère : elle n'a pas assisté à tous les événements, donc parfois ces propos ne sont pas forcément précis. Mais il n'en reste qu'elle nous montre comment son frère a pu plonger dans les ténèbres. Contrairement à James, elle fait confiance à Sherlock, malgré l'agacement qu'il provoque (mais qui ne serait pas agacé à côté d'un tel génie ?), c'est aussi une rupture qui l'éloigne de son frère. Elle a choisi de devenir amie avec son pire ennemi. Cela promet donc de nombreux rebondissements pour la suite de la saga ! 

J'ai adoré l'intrigue et l'enquête que l'on suit en même temps que les personnages. Je me suis prise au jeu de moi-même essayé de déchiffrer certains indices, et de faire des suppositions, mais malheureusement je suis une piètre investigatrice. C'est un roman plutôt orienté jeunesse et je l'ai sentis à la lecture, mais ce qui m'a surtout impressionné c'est l'écriture : avec le nombre de dialogues, on aurait très bien pu être dans une pièce de théâtre ! Moi qui adore les textes de théâtre, j'étais servie. 

Pour conclure, ce roman est une belle entrée en la matière pour les plus jeunes qui n'ont encore jamais entendu parler de l'oeuvre de Arthur Conan Doyle, mais c'est aussi un joli clin d'oeil pour les fans de la première heure. On plonge ici dans la jeunesse des personnages et on découvre une autre facette de leur personnalité, très bien menée par Ridley Pearson. Malgré les quelques longueurs, les dialogues nombreux apportent beaucoup de rythme au récit. On attend le prochain tome avec impatience pour résoudre de nouveaux mystères ! 

Ce livre m'a été envoyé par les éditions Pocket Jeunesse, je les remercie pour cet envoi et leur confiance. 

Et vous ? Vous aimez Sherlock Holmes ? 
Vous aimeriez lire ce livre ? 
Love,

You May Also Like

0 commentaires