chronique #17 : à 18 ans demandons l'impossible

by - mars 31, 2018

“ Ca fait chaud au coeur de voir que ce souffle révolutionnaire ne balaie pas essentiellement la capitale mais la France entière. 


Auteur : Adeline Regnault.
Editions : Casterman.
Nombre de pages : 196.
Genre : Documentaire.
Date de parution : 04 avril 2018.
Résumé : Nous, les moins de 21 ans, nous ne pouvons pas faire entendre notre voix via le suffrage universel. Comment pouvons-nous alors montrer que nous avons des idées pour changer la société ? Réponse : grâce à notre imagination ! " Dans son journal intime, Madeleine raconte avec exaltation sa vie d'étudiante, ses révoltes mais aussi ses espoirs... Elle donne à voir de l'intérieur les événements de mai 68, où un vent de liberté sans précédent soufflait sur la France. 




Ah les années 60 ! J'ai toujours vu cette période comme la période des fleurs dans les cheveux, des camions-vans Wolkswagen et des hippies. Mais c'était quand même bien plus que cela ! A 18 ans demandons l'impossible nous emmène sur les traces de l'histoire de la France en 67 et 68, Madeleine tient un journal intime pour sa première année d'étudiante à Paris. Elle  a 18 ans, des rêves plein la tête, des envies de liberté, des histoires d'amour, une fille comme tout le monde quoi ! Mais elle est étudiante en 1968 et pour cette raison, elle n'est pas comme tout le monde. Le lecteur va vivre à travers les yeux de Madeleine les événements qui ont fait trembler la France en 1968, et on apprend des tas de choses ! 

Le mouvement de révolte chez les étudiants a commencé bien avant les grandes manifestations de mai (d'ailleurs le 22 mars est une date très importante : c'est un mouvement étudiant fondé dans la nuit du vendredi 22 mars 1968 à la faculté de Nanterre et dans le livre, Madeleine nous explique comment il est né). Les jeunes veulent s'exprimer, veulent plus de libertés, la parole se libère. J'ai toujours vu mai 68 comme une grande révolution, le moment où ouvriers, jeunes travailleurs, étudiants se réunissaient pour faire valoir leur droit et dans une volonté de changer les choses. C'est quand même le mouvement qui a suscité le plus de manifestations partout en France ! Ce n'est pas rien ! J'ai toujours trouvé qu'on en parlait pas assez dans la littérature, peut être aussi parce que c'est un événement relativement récent, cela va faire tout juste cinquante ans cette année ! 

Avec ce livre, Adeline Regnault nous fait voyager dans le temps et nous fait suivre cette aventure comme si nous y étions, à travers les yeux d'un personnage auquel nous pouvons facilement nous identifier. Je me suis d'ailleurs totalement imaginée à sa place : j'aime le théâtre, comme elle, je dessinais souvent des peace and love sur mes joues quand j'étais au lycée, j'ai des idées, des valeurs, des revendications semblables aux siennes... J'aurai pu être Madeleine. Nous sommes au coeur du journal intime de Madeleine, elle nous parle sans filtre de sa première fois, de la drogue, de ses pensées... J'aime beaucoup cette façon de raconter l'histoire à travers un journal intime, en tant que lecteur, on a l'impression que Madeleine s'adresse à nous, elle NOUS raconte l'histoire. En plus de cela, on découvre ou redécouvre des tubes incroyables de ces années là, Joan Baez, Bob Dylan, Les Beatles, on est vraiment revenu en 1968 ! Mais Madeleine n'est pas n'importe quelle étudiante, elle est une femme en 1968. Par passages, on comprend aussi comment est né le MLF (Mouvement de Libération des Femmes), comment les femmes ont voulu elles aussi prendre la parole et se détacher des traditions vieillotes et réductrices de l'époque. L'avortement, la sexualité, le cliché de la femme qui reste au foyer, tout ça, Madeleine ça l'agace (et il y a de quoi) C'est aussi en 1968 que les femmes vont décider qu'il est temps de s'émanciper, et finalement on comprend que ce mouvement de révolte est collectif

Le livre contient des extraits des poèmes préférés de Madeleine, des paroles de chanson, des affiches et des slogans. Il est complet et nous apprend énormément de choses sur cette période de l'histoire. Il contient même un dossier documentaire à la fin du livre, qui explique point par point ce qu'était 1968. 

Ce fut une lecture riche en émotions, j'ai beaucoup ri, mais j'ai aussi été bouleversé en m'imaginant les manifestations souvent trop violentes entre les étudiants et les forces de l'ordre en mai 68. Quand on pense que toutes les classes se sont unies pour obtenir la liberté dont on jouit aujourd'hui, je trouve ça beau. A 18 ans demandons l'impossible est un bel hommage à ces révolutionnaires ! 

PETIT BONUS : Chez Casterman ils sont tellement cools, qu'ils nous ont préparés la Playlist de Madeleine à écouter sans modération !

Et vous ? Mai 68 ça vous évoque quoi ? 
Vous avez envie de lire ce livre ? 

You May Also Like

4 commentaires

  1. Je l'ai noté depuis que j'en ai entendu parler, il a l'air vraiment intéressant!
    Le sujet est très sensible encore aujourd'hui, c'est super de pouvoir lire des romans qui nous le font vivre!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je trouve que c'est dommage qu'on en parle pas plus dans la littérature young adult, pourtant c'est quand même l'époque où la jeunesse s'est soulevé :') En tout cas je te le conseille <3

      Supprimer
  2. Ce livre à l'air génial ! Il va directement dans ma wishlist ! 👌

    RépondreSupprimer